PARIS-NICE Cyclo…c’est (re)parti !

Sandrine, Thierry et Patrick participent à cette 20ème édition.

Après une préparation progressive et assidue, nos trois représentants seront sur la ligne de départ à Fontainebleau. Cette épreuve est organisée par l’AAOC-Wissous (Airport Association Olympique Cycliste). L’épreuve se déroulera en 10 étapes entre Fontainebleau et Nice du mercredi 15 juin au vendredi 24 juin 2022. Cette édition sera longue de 1 400 km avec un dénivelé avoisinant les 26 000 m.

Mardi 14 juin à Fontainebleau : derniers préparatifs avant le grand départ en direction de Bourges (175 km).

160 cyclos étaient sur la ligne de départ. Cette épreuve se déroule sans classement. A chaque étape un maillot à pois est remis, clin d’œil au parrain de l’épreuve Raymond Martin, meilleur grimpeur du Tour de France en 1980. Un maillot du fair-play est également attribué.

Les étapes de cette édition

Mercredi 15 juin, étape 1 : Fontainebleau – Bourges

Le départ a été donné à 8 h 30 devant le château de Fontainebleau en présence de Raymond Martin. Les 50 premiers kilomètres ont été couverts à vive allure. La température oscillait entre 36°C et 38°C dans la traversée de la Sologne. Plusieurs points de rafraichissements ont été improvisés. Malgré cela, il y a eu quelques défaillances, mais c’est le cyclisme…Nos représentants ont effectué les 175 km à la moyenne de 37,5 km/h…

Jeudi 16 juin, étape 2 : Bourges – Vichy

Les 156 km ont été bouclés à 34 km/h…


Vendredi 17 juin, étape 3 : Vichy
Bourg-en-Bresse

La moyenne est retombée sur les 186 km de cette étape : 25 km/h. Pas étonnant avec le dénivelé de 2 223 m avec 3 cols à franchir.


Samedi 18 juin, étape 4 : Bourg-en-Bresse – Annecy

Départ matinal à 7 h 30 pour tenir compte de la température. 4 cols au programme, dont le difficile col de la Biche. Cela méritait bien une petite pause pour les cyclos…et leurs machines. 145 km pour un dénivelé de 2 754 m.


Dimanche 19 juin, étape 5 : Annecy – Les Saisies

Nouveau départ matinal pour éviter la grande chaleur au Col des Glières. Premier col de la journée. Col difficile avec des passages à 14 %, pourtant emprunté par son versant le plus facile… Pour enchainer ce sera le col des Aravis et pour conclure celui des Saisies. Etape relativement courte de 96 km mais avec un dénivelé significatif de 3 017 m.